Le projet sera défini par :

 


  les éléments retenus pour valoriser le site,

    une enveloppe budgétaire,

     la structure d'organisation et  l'objectif final.

      

                Les éléments retenus pour valoriser le site :

                     

                       - la Restauration du gros oeuvre :

            Une étude préalable réalisée par Messieurs Babadjian et Gigot en 1998 en a dégagé les éléments urgents et les principes à respecter. la restauration s'inscrit dans un souci de respecter l'architecture du bâtiment qui a subi depuis le XIIème siècle des remaniements témoins de son histoire.

                        - la Mise en valeur de l'édifice:

            Ici intervient un événement déterminant sur le développement du projet : En 1998, en visite à Laon, Mercedes Pardo, artiste vénézuélienne, attirée par la beauté du site, propose spontanément une piste pour la restauration de la façade et un projet d'une oeuvre d'art.

            Ce projet  intéresse  les différentes personnes concernées qui l'incluent dans leur étude. Les architectes suggèrent alors de solliciter d'autres artistes, sous la coordination de Mercedes Pardo pour dessiner des vitraux et un mobilier adapté aux différentes fonctions dévolues à cette chapelle ; ce qui  donne :

                   - au niveau de la façade, l'ajout d'un oculus dans lequel s'inscrira la sculpture en fer forgé dessinée par Mercedes Pardo.

 

 

                    - au niveau des ouvertures, le remplacement des vitres dépolies actuelles par des vitraux à dessiner.

                    - pour l'aménagement intérieur :

                                      * redistribution de l'espace                                                                            

 

                                                    * création d'un mobilier intérieur à dessiner

                                                            - convenant au culte,

                                                            - pouvant également servir lors de réunions ou aux conférences

 

                             - Amélioration du cadre

            La situation de la chapelle entourée de bâtiments des XVII et du XVIIème siècles, l'état tronqué de la façade, se prêtent à créer un espace pour spectacles en plein air tels qu'ils sont pratiqués dans les théâtres anciens.

            La légère déclivité du terrain permet d'y creuser des gradins en arc de cercle ; la façade de la chapelle pouvant servir de mur d'écho.

            Un mur anti-bruit fermera l'ensemble pour l'isoler de l'artère passante.

           

                             - Articulation avec les différents sites de la ville et animation:

                                Relier le site au reste de la ville par des cheminements fléchés ; en particulier création de circuits à partir des différentes "grimpettes" qui relient la ville haute à la ville basse,

                              ·.   Favoriser un circuit associant le tramway ( POMA ) et les autobus de la ville,

                              ·.   Inclure dans les différents documents de l'Office de Tourisme la description et l'histoire de la chapelle,

                              ·.   Installer à l'intérieur de la chapelle des moyens audiovisuels qui retraceront les différentes  descriptions et récits historiques de la ville de Laon et en particulier celle de l'Icône représentant la Sainte Face qui appartenait à  l'abbaye.


 

        

Accueil